La préparation psychologique aide à se préparer mentalement

Publié le : 25 mars 20225 mins de lecture

Le sport et psychologie s’accordent parfaitement. Les bienfaits du sport sont nombreux. Cependant, une préparation psychologique et physique et une bonne récupération sont nécessaires !

Se dépasser dans le sport : l’utilité de la préparation mentale !

La préparation psychologique est nécessaire pour réaliser une performance sportive incroyable. C’est cette technique qui fait la différence entre un athlète de haut niveau et un débutant.

La préparation mentale consiste à optimiser ses performances grâce à des techniques psychologiques. Lorsque le préparateur mental fait cela, il sera moins stressé. Il n’aura plus peur de l’échec. En effet, ce blocage est néfaste avant de pratiquer un sport. Il saura aussi gérer ses émotions.

Pour cela, il faut apprendre à se détendre. L’utilisation de techniques de respiration permet de se détendre. Pour ce faire, essayez d’inspirer et de retenir votre souffle pendant trois secondes. Puis expirez pendant six à neuf secondes. N’oubliez pas de varier la durée. Lorsque vous expirez, concentrez-vous sur votre respiration ! C’est important pour la relaxation. N’oubliez pas de détendre tous vos muscles : vos bras, vos épaules, votre torse…

Pour continuer, il est recommandé de positiver. Projetez une image mentale de votre réussite. Effectivement, selon la science, l’imagination est la clé du succès dans une compétition. La plupart des sportifs professionnels ont recours à cette technique.

Enfin, la PNL ou programmation neuro-linguistique est utilisée pour booster vos performances. Elle se concentre sur l’identification de votre état émotionnel. Rappelez-vous un événement positif que vous avez fait. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site Sport & Psychologie en cliquant sur ce lien: sportetpsychologie.fr.

L’importance de l’échauffement physique !

Avant de commencer votre séance de sport, il est recommandé de vous échauffer. L’échauffement physique permet à vos muscles d’être prêts à réaliser des performances sportives. Que vous soyez danseur, athlète, footballeur… cette préparation est importante !

Pour ce faire, faites des rotations. Vous devez échauffer vos articulations : vos poignets, vos chevilles, vos genoux… Ainsi, vous éviterez les crampes, les claquages.

Puis, faites un échauffement cardiovasculaire. Attention ! N’oubliez pas qu’il ne s’agit que d’un échauffement et non d’un entraînement ou d’une performance. Dans ce cas, vous devez augmenter votre fréquence cardiaque petit à petit. Par exemple, travaillez doucement vos abdominaux, essayez de toucher vos fesses avec votre talon…

Pensez aussi à faire des squats. Pour cela, tenez-vous droit ; écartez alors vos pieds ; pour finir, essayez de vous accroupir et de vous relever. Pour varier vos squats, vous pouvez avancer votre pied gauche ou droit et effectuer le même mouvement. Ne négligez pas la flexion-extension.

Comment récupérer après une séance de sport ?

Reposez-vous pendant 48 heures. Si vous venez de débuter, 72 heures de repos sont idéales. Cependant, les sportifs de haut niveau récupèrent plus rapidement. Cela vient avec l’entraînement.

Restez hydraté. Pendant l’exercice, votre corps va beaucoup transpirer. Il va éliminer toutes les toxines. Vous devez boire beaucoup d’eau avant, pendant et après une performance. Les médecins recommandent de boire 1,5 litre d’eau pure par jour. Toutefois, cette quantité varie en fonction de votre poids.

Une alimentation saine est idéale pour une récupération rapide. Les fruits frais aident aussi à se réhydrater.

Il existe par ailleurs des récupérations actives. Elles sont axées sur la réduction progressive de l’effort musculaire. Par exemple, si vous faites de la musculation le lundi, vous devez faire des activités physiques légères le mardi, comme de la marche, du vélo, etc. La durée ne doit pas dépasser 20 minutes.

Pour une récupération passive, vous pouvez aller dans un spa. Prenez soin de vous. L’eau chaude améliore la circulation sanguine. Faites du yoga et des étirements. 

Concernant les aliments à privilégier, vous devez manger des féculents, des légumes frais ou de la viande blanche.