Des exemples de sports collectifs originaux, il en existe un grand nombre avec des règles différentes mais avec des similitudes : elles suscitent curiosité et amusement. Lorsqu’on dit sports non conventionnels, il ne s’agit pas forcément de nouveaux sports collectifs, même si ce n’est pas à écarter. Certains parmi les disciplines les plus insolites sont même pratiqués depuis des siècles déjà.

Le kin-ball : le collectif  Suisse

Entre l’apparition du kin-ball en Suisse et son arrivée en France, il s’est écoulé quelques dizaines d’années. Puisque c’est au début du siècle que l’Hexagone a accueilli la discipline, on peut l’associer aux nouveaux sports collectifs. Mais pour qu’il soit considéré comme un des sports collectifs originaux, il faut déjà qu’il ait une particularité. La sienne commence par le nombre d’équipes engagées sur le terrain. Si pour une discipline traditionnelle, 2 équipes s’affrontent, pour le kin-ball, 3 groupes de 4 personnes sont sollicités.

Ils auront à jouer avec un ballon de plus d’un mètre de diamètre. Une fois la balle entre les mains d’une équipe, celle-ci devra la lancée en appelant une autre équipe qui devra, à son tour, la rattraper avant qu’elle ne touche le sol. Toute la rencontre se déroulera sur un terrain carré de la taille d’un demi-terrain de handball.

Le Crazy ‘R Ball : tout sur la balle

Indéniablement classable parmi les sports collectifs originaux, le Crazy ‘R Ball se joue sur un terrain gonflable de 15 m. Pour un match, il faut 14 participants formant 2 équipes de 7 joueurs chacun (dont un gardien de but). Le principe du jeu concerne un ballon qu’il faudra faire entrer dans le but adverse. Pour marquer, on peut recourir à toutes les techniques imaginables, quitte à emprunter au football, au handball ou au basketball. Avec un but sans avoir effectué de passes, on marque 1 point ; avec une passe, l’action vaudra 3 points. En résumé, il est l’un de ces nouveaux sports collectifs où l’amusement est à l’honneur.

Le ballon au poing : tout dans la paume

Pour être qualifié de sports collectifs originaux, les jeux de paume doivent avoir des spécificités qui les distinguent de la pratique conventionnelle. Pour un match de ballon au poing, il faudra 2 équipes formées de 6 joueurs chacune. Pour frapper la balle, le poing ! Pas de passes, juste des renvois de balles. Pour ce qui est du décompte, le système adopté est celui tennis avec une course pour les 7 jeux.