Quand on dit sport, on pense effort, santé, bien-être ; bref, que du sérieux ! Toutefois, quelques audacieux ont cassé ce code. Et cette sympathique transgression ne date pas d’hier. En effet, les années ont vu émerger sports collectifs insolites comme disciplines individuelles hors du commun.

Le hockey à l’eau ou Octopush

L’un des béabas du sport insolite est l’association de 2 disciplines différentes. C’est ce qui est arrivé pour faire apparaître l’Octopush ou plus clairement, le hockey sous-marin. Comme son nom l’indique, ce sport collectif insolite reprend les bases du hockey mais se pratique dans l’eau. Plus précisément encore, il fera se confronter deux équipes. Chacun d’entre eux sera équipé du matériel nécessaire pour tenir en apnée dans le bassin et d’une crosse. Cette dernière servira à pousser un palet ; l’objectif sera d’envoyer ledit palet dans le but adverse. Il va donc de soi, il sera aussi question d’éviter d’encaisser le moins de but possible.

La force des pieds : l’orteil de fer

Dans le monde du sport insolite on peut également tester ses aptitudes personnelles en faisant dans l’individuel. Quelle meilleure expression du dépassement de soi que de mettre sa force à l’épreuve. L’un des grands symboles de ce challenge est le « bras de fer » fait avec les pieds. A l’origine du sport, les britanniques. Généralement, l’épreuve se passe sur un « terrain dédié ». Il s’agit d’une case à 3 côtés : des façades sur les 2 côtés et un fond où seront placés les deux adversaires. Ils auront à s’agripper et se pousser par le gros orteil. Le gagnant sera celui qui aura plaqué l’autre contre le rempart.

La solidité des couples : le porter d’épouse

Les finlandais peuvent aussi se targuer de faire partie des pays qui ont créé un sport insolite. Une pratique qui peut être qualifiée de sport collectif insolite puisque dans une équipe se trouveront (théoriquement) mari et femme. Chaque groupe ainsi formé sera confronté à d’autres couples. L’homme aura à porter sa femme tout au long du parcours. La difficulté ne se trouvera pas seulement dans le fait que monsieur devra supporter le poids de madame. En effet, il leur faudra aussi suivre un chemin déterminé où des obstacles sont placés. Pour son confort et celui de sa compagne, l’homme pourra choisir entre plusieurs techniques de portage (certaines plus incongrues que d’autres). Adopter la bonne position au départ limitera les chutes et accroîtra les chances de finir l’épreuve au plus vite. Même s’il est plutôt physique, le porter d’épouse fait souvent place aux fous rires et à une ambiance bon enfant.