Site icon Au coeur du sport

Le Swimrun : Quelle combinaison choisir ?

Swimrun

Le swimrun est une discipline qui allie natation et course à pied. Il s’agit d’une activité sportive de haute intensité de plus en plus en vogue. Celle-ci se pratique soit en plein air, soit au milieu de la nature soit sur des terrains irréguliers ou parfois les deux à la fois. Pour en profiter au maximum et suive les règles et normes, le port d’une combinaison est indispensable. Quelle tenue choisir exactement ?

Une combinaison néoprène

La combinaison de Swimrun incontournable reste certainement la combinaison néoprène. Celle-ci est spécialement conçue pour protéger le corps des effets de la température très élevée au contact de l’eau. Comme la discipline implique à la fois la nage, il est important de bien s’équiper pour éviter notamment les risques d’irritation. Ses caractéristiques offrent également une certaine flottabilité, idéale pour des séances de natation confortables et adaptées. En général, une combinaison néoprène est coupée au niveau des genoux. Le but est de permettre à la personne d’avoir une plus grande liberté dans ses mouvements. Il s’agit également d’une technique pratique pour laisser le sang circuler dans l’organisme peu importe les figures réalisées. Pour trouver rapidement le modèle qui vous correspond, rendez-vous sur www.allswimrun.com. Différentes combinaisons de swimrun y sont proposées. N’hésitez pas à parcourir les catalogues mises à votre disposition pour optimiser votre choix ! A noter que la plupart de ces tenues sont vendues entières. Vous pouvez toutefois faire créer une petite coupure au niveau des coudes pour libérer les bras. Certaines boutiques proposent aussi des combinaisons avec des manches indépendantes, parfaites pour se rafraîchir pendant les séances de course.

Une combinaison offrant la bonne épaisseur

Une fois que vous aurez trouvé le modèle idéal de votre combinaison néoprène, vous devez vous pencher sur son épaisseur. En général, vous avez trois choix possible, soit de 3/2, de 4/3 ou 5/3. Si vous prévoyez de pratiquer le swimrun pendant l’été ou la mi-saison, une épaisseur de 3/2 est à privilégier. Cela signifie que la combinaison fait 3 mm sur le torse et 2 mm sur les bras et jambes. Grâce à cette répartition des matières, vous profiterez d’un grand confort et souplesse. Si vous pratiquez ce sport tout au long de l’année, la combinaison 4/3 mm est plus adaptée. Cette épaisseur vous permet de mieux supporter le froid en hiver mais aussi d’être parfaitement à l’aise en été et durant les autres saisons. Il faut cependant noter que ces types de combinaisons se déclinent en différents modèle. Ils se différencient surtout par leur souplesse et niveau de chaleur. Pour optimiser votre choix, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre vendeur. Celui-ci connaît les facteurs et critères à prendre en compte pour trouver la bonne tenue selon vos besoins et préférences. Quant à l’épaisseur 5/3, elle convient pour l’hiver. Le choix dépendra donc d’un côté de la saison à laquelle vous prévoyez de faire du swimrun.

Une combinaison à la bonne taille

Une combinaison swimrun doit protéger votre corps du froid de l’eau. Si elle n’est pas adaptée à votre morphologie, cela peut nuire à votre santé. Si la tenue est notamment trop grande, des plis vont se former. L’efficacité thermique sera forcément réduite. Si elle est trop petite, vous allez vous étouffer outre le fait que vous ne serez pas complètement à l’aise dans vos mouvements. Pour se protéger au maximum donc, il est important de choisir la bonne taille. Si besoin, n’hésitez pas à l’essayer avant de l’acheter. Si vous prévoyez de l’acquérir en ligne, il peut être judicieux de négocier avec le vendeur pour que l’on vous livre deux tailles différentes. Comme les tailles présentées par les boutiques ne sont pas forcément les mêmes, il est important de prendre des précautions. Ainsi, vous renverrez la taille non adaptée et garderez celle qui vous scie.

Quitter la version mobile